LA CHAPELLE DE L'OURADOU.

La chapelle de Saint-Jean de l'Ouradou près d'Estaing, dédiée à la Vierge et saint Jean-Baptiste, a été construite en 1524 par Jean Pouget, chanoine de Rodez et consacrée le 29 juillet 1529 par François d'Estaing, son compatriote et ami, (ses armoiries et les mains entrelacées, symbole de la foi se voient dans le choeur et sur les vitraux). Celle-ci abritait un collège de six prêtres.

Dans une niche encadrée d'un arc gothique surmontant l'autel est placé le groupe de pierre représentant le baptême du Christ, conformément au souhait de François d'Estaing. Au centre Jésus est debout, les pieds dans un ruisseau, mains jointes, et reçoit le baptême de Jean-Baptiste qui est sur une rive. Un ange vêtu comme les diacres, sur l'autre rive, tient les vêtements du Christ. Dominant la scène, Dieu le père bénit de la main droite et tient un globe dans la main gauche.

La scène de l'Annonciation présente Marie agenouillée à son prie-Dieu devant le livre de prières. Elle reçoit avec sérénité le message de l'ange qui genou à terre, tient un bâton orné à son extrémité, signe de sa délégation. sa main droite se fait persuasive, avec le geste du doigt levé qu'avaient les statues des philosophes de l'antiquité

Cet art de l'Ouradou est vers 1525 le dernier reflet, le raffinement suprême, du gothique finissant.

Pour la visite s'adresser au péalable à l'office de tourisme

Coordonnées GPS:
02° 39' 53.8 E
44° 33' 43.8 N